top of page

Elle a de la difficulté à respirer, son cœur doit être sous observation aussi.



Mercredi soir, après une grosse journée active, je commence à me demander si bébé bouge encore. Je m'installe à 21h pour faire le décompte des mouvements fœtaux. Je ne le sens toujours pas à 23h, je commence à avoir froid et puis chaud. Je me pose beaucoup de questions, je suis à 39 semaines jeudi. J'appelle la maternité, ils me disent de me présenter.


Je me présente, on fait un monitoring, ils écoutent le cœur et regardent les contractions. Bébé fait de la tachycardie et moi aussi. Je suis très stressée et fatiguée. Mon médecin analyse le dossier et me mentionne qu'elle doit me déclencher. J'appelle mon conjoint pour qu'il vienne me rejoindre.


Il est 4h00 am jeudi matin, je suis dans la salle d'accouchement, j'ai quelques contractions douloureuses. Je reçois de l'ocytocine pour le déclenchement, je suis dilatée à 4 cm. Je reçois également de la pénicilline, puisque je suis positive au streptocoque B. Je suis très fatiguée, entre chaque contraction, je me concentre à me reposer. Mon conjoint m'aide beaucoup à me détendre et à faire passer les contractions.


Dès que je reçois l'épidural, je suis capable de me reposer. Le temps passe, on vérifie mon col vers 9h-10h. Je suis à 10 m. « On se prépare pour pousser » que le médecin a dit. Je suis sous le choc, je ne pensais pas que ça allait être aussi rapide. Je pousse durant 40 minutes et une belle mini fille sort à 10h50 (je ne connaissais pas le sexe). Elle pleure très peu, je me pose beaucoup de questions, elle est d'une drôle de couleur. Le personnel la pèse, on me la met sur moi, elle prend le sein difficilement, on fait du peau-à-peau et hop, elle part avec mon conjoint à la pouponnière. Pendant qu'on s'occupe de moi après les poussées, mon conjoint est avec notre fille qui est sous observation. Elle a de la difficulté à respirer, son cœur doit être sous observation aussi.


Ces 3 premiers jours de vie sont difficiles et nos 3 premiers jours en tant que parent sont dans l'incompréhension, la tristesse, mais le bonheur d'avoir enfin notre petite fille. Nous sommes bien épaulés par les médecins/infirmières. Ils nous expliquent des termes ; Méningitique ? Chorioamniotite ? Ponction lombaire ? Jaunisse ? Antibiotique durant 14-21 jours ? Souffle au cœur ? Pleins de termes qu'on entend et qu'on comprend peu, mais on sait qu'on est entre bonnes mains et on leur fait confiance.


Le 3-4e jour, les bonnes nouvelles s'accumulent !!!! Elle boit, elle retrouve de l'énergie, la jaunisse est terminée, plus besoin d'être surveillée pour son cœur et sa respiration, elle peut prendre son bain et sort de l'incubateur pour un petit lit. Elle doit tout de même avoir des antibiotiques durant 7-14 jours. On est tellement heureux, on apprend finalement qu'on sortira en famille après 7 jours.


Depuis notre sortie, nous avons une belle petite fille en parfaite santé qui a eu une chorioamniotite donc besoin d'antibiotiques durant 7 jours. Beaucoup plus de peur que de mal. Elle a été allaitée durant 6 magnifiques mois ! Elle a maintenant 1 an et elle est pleine d'énergie, toujours prête à nous faire rire. Elle sera grande sœur d'ici 2 à 4 semaines :)


- Sarah-Maude Simard

Comentarios


bottom of page