top of page

« Ma belle, tu es à 10 cm, tu l’as fait naturel, c’est le temps de pousser »


Je suis enceinte de 40,1 semaines, j’ai mon rendez-vous de suivi avec ma médecin le matin. Elle me fait un deuxième stripping et me donne rendez-vous pour le lundi suivant. Je suis à alors dilatée à 2+ cm et effacée à 70%.


J’ai des contractions non douloureuses toute la journée, mais à 23h45 j’ai ma première contraction douloureuse au bas du dos. Tout de suite, je décide de les minuter. J’ai 2-3 contractions de 45 secondes aux 8 minutes et puis pouf, elles deviennent régulières aux 2-3 minutes. J’appelle ma mère à 1h am pour qu’elle s’en vienne garder notre chien et notre garçon.


Direction l’hôpital. Je suis dilatée à 4+ et effacée à 90%. La médecin trouve déjà que la tête est basse. Toutefois, je n’ai pas encore crevé les eaux. On m’admet et on me propose d’aller dans le bain. J’y vais une bonne heure et ça aide. Les contractions sont toujours régulières et douloureuses. Ensuite, on nous donne notre chambre vers 3h30. Les contractions continuent, et deviennent plus intenses.


À 6h20, la médecin m’examine et le travail n’a pas avancé, alors on prend la décision de crever mes eaux. À partir de ce moment, mes contractions deviennent vraiment intenses et je dois user de toute ma concentration pour rester dans ma bulle. À 8h00, on me réexamine. Malgré les contractions vraiment intenses, le travail n’a pas avancé…je décourage. Je n’y arriverai pas…L’infirmière me propose de retourner dans le bain pour m’aider à me détendre. Je regarde mon chum dans les yeux et lui dit que si après le bain mon travail n’a pas avancé, je veux la péridurale, j’ai trop mal. On retourne donc dans le bain, ça fait mal, mais je réussis à me détendre.


Je sens que ça pousse après 30 minutes, et je rappelle l’infirmière pour que l’on vérifie. J’ai mal. Je ne me supporte plus. Je suis à 7+ cm, la tête est vraiment basse. Je demande la péridurale. Peu m’importe que mon travail soit commencé, je n’en peux plus.


L’anesthésiste arrive dans la salle une quinzaine de minutes plus tard. Elle me fait toute la préparation, mais avant qu’elle m’injecte quoi que ce soit… ÇA BRÛLE, je sens que ça pousse. L’infirmière vérifie, part à rire et me dit : « ma belle, tu es à 10 cm, tu l’as fait naturel, c’est le temps de pousser ».


Ça grouille dans la chambre, on appelle le médecin qui m’accouchera. Je pousse pendant 45 minutes environ, la tête du bébé est super basse alors ce n’est pas bien long que je peux la sentir avec ma main. Et puis à 10h37, bébé naît tout en douceur, naturellement. Je suis tellement fière de moi.


- Anne-Frédérique Duclos

bottom of page